Galerie

Lignes Directrices de la Coopération Décentralisée Toscane sur l’Accès à l’Eau

Le Projet d’Initiative Régional « Eau, bien commun pour tous » implique les autorités locales et la société civile (ONG, associations, organisations de la société civile, instituts de recherche) réunis dans le Groupe de Travail sur les ressources hydriques de la Table Ronde Afrique de la Région Toscane (ci-après dénommée le Groupe).

Depuis 2007, grâce à des expériences concrètes menées dans plusieurs Pays de l’Afrique subsaharienne, le Groupe a comme objectif prioritaire de coordonner et améliorer la capacité d’intervention des sujets toscans et des partenaires locaux pour assurer l’accès à l’eau. En même temps, le Group a aussi abordé des thématiques étroitement liées au problème des ressources hydriques, comme la souveraineté alimentaire et la pauvreté, la conservation des ressources naturelles et la gestion des bassins versants, l’environnement et les changements climatiques, les traditions et la culture locale, les droits de l’homme et l’égalité de genre. L’échange des pratiques et des connaissances a contribué à renforcer réciproquement la vision politique, sociale, technique et économique des ressources hydriques, en vertu du principe que l’eau est un droit de l’homme et un bien commun.

Au fil des années, le travail effectif et de recherche a mis au point des outils, des méthodologies et des connaissances qui doivent être capitalisées et partagées avec les institutions. Ce document, approuvé et signé par l’ensemble des acteurs concernés, sollicite la Région Toscane, les autorités locales, les organisations de la société civile et les citoyens à bénéficier du travail effectué par le Groupe dans la réalisation d’activités concrètes visant à reconnaître le droit humain à l’eau, la promotion de l’information et des contacts avec les institutions des Pays partenaires et la visibilité des actions.

Les adhérents à ces lignes directrices déclarent de se reconnaître dans les Principes y exposés, afin d’orienter et diriger leurs actions en matière de gestion des ressources hydriques. Tout en respectant ces principes, les adhérents s’approprient des Méthodologies et Règles de conduite y énoncées.
Les adhérents proposent que ce document soit adopté officiellement et pratiquement par la Coopération Décentralisée Toscane en tant que guide pour élaborer des projets de coopération sur les thèmes des ressources hydriques et soutenir économiquement des interventions structurelles et opérationnelles.
À cet égard, les adhérents aux Lignes Directrices soulignent l’urgence d’adopter des mécanismes à même de mobiliser des ressources adéquates pour assurer l’effectivité du droit à l’eau pour tous. Ces ressources doivent être fondées sur des principes d’universalité, subsidiarité et complémentarité, propres de la coopération décentralisée et capables d’impliquer et sensibiliser la citoyenneté. Parmi eux on dénombre:

  • Le 1% pour le droit à l’eau, rappelé par l’appel de Tunis et parrainé par le PNUD, adopté en France par les lois Oudin-Santini, le 9 Février, 2005;
  • L’augmentation d’1 centime par mètre cube d’eau de la facture afin d’implémenter des projets pour le droit à l’eau, proposé par le Contrat Mondial pour l’Eau et concrètement mis en œuvre en Italie par les ATO Lagune de Venise et par la Province de  Turin (2004).

Inspiration

Principes

Règles de Conduite et Méthodologies

TRADUZIONE ITALIANA / ENGLISH TRANSLATION

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s